Comment utiliser son temps cet été pour développer un revenu complémentaire ?

Liberté Financière

Comment utiliser Son temps CET été pour développer un revenu complémentaire ?

devenir-digital-nomade(Publié le 12 juillet 2020)

 

        Toute l’année, tu profites uniquement des pauses entre tes heures de travail. La pause du midi, le repas du soir, le week-end, et parfois les jours fériés. Et puis, pendant les vacances d’été, si tu as la chance d’en avoir. Mais le reste du temps, tu travailles.

Qu’est-ce que tu dirais d’avoir plus de temps ? Plus de moments où tu peux te reposer, profiter, voyager ?

        Tu connais déjà la fameuse phrase : aujourd’hui, le temps, c’est de l’argent.

        Nous monétisons notre temps. Nous ne sommes pas uniquement payés dans notre travail pour nos compétences, mais pour le temps qu’on consacre à une tâche. En fonction des activités, le temps sera payé 10, 30 ou 100 euros de l’heure. Par exemple, si tu es secrétaire, ton temps vaut alors 10 euros de l’heure. Tu vaux 10 euros de l’heure, actuellement. Et si tu ne changes rien, ça durera 10 ans, 30 ans, 50 ans. Toute ta vie. Toute une vie à échanger ses heures contre 10 euros.

        Aujourd’hui, pose-toi la question, combien vaux-tu à l’heure ? Fais le calcul.

        Et qu’est-ce qui se passerait si tu augmentais ta valeur, si tu trouvais un moyen d’augmenter la valeur de ton temps ?

        Plutôt que de ne rien faire pendant les heures que tu passes devant Netflix ou la télé, tu pourrais développer une activité qui te permettrait d’augmenter la valeur de ton temps, tu ne penses pas ? Et donc voyager plus souvent, acheter une plus grande maison, passer à mi-temps dans ton travail ou carrément partir faire le tour du monde ! Tu pourrais enfin avoir le temps de vivre.

        Mais je te préviens, il faut en avoir vraiment envie. Avoir vraiment envie d’augmenter ta valeur. De changer tes habitudes pour avoir une meilleure vie, une vie plus agréable, où tu profites mieux de tes proches, où tu peux aller visiter les pays qui te font rêver. Et oui, c’est possible. 

        C’est ce que j’ai choisi de faire, il y a 3 ans maintenant.

        J’ai choisi d’augmenter la valeur de mon temps. Je ne vais pas te mentir, ça n’a pas été facile ! Remettre l’intégralité de mes habitudes en cause et choisir de vivre une vie qui n’a rien à voir avec celle que j’avais, c’était pas simple au début. Tout ce que j’avais fait ou pensé les 25 années précédentes m’avait amené à vivre une vie de métro-boulot-dodo. Pour changer de résultats et vivre une vie dont je rêvais il fallait donc que je change mes habitudes de faire, mes habitudes de penser. Sinon, ça allait continuer.

        Aujourd’hui, 3 ans plus tard, ça me paraît tout à fait normal de prendre un avion pour le Canada, et décider de retourner y vivre plusieurs mois dans l’année, sans contraintes. Mais il y a 3 ans, ça me paraissait absolument inconcevable ! Et je sais ce que tu vas te dire : « oui mais elle, elle n’a pas d’enfants, elle n’a pas les mêmes contraintes » (je t’invite donc à regarder sur ma chaîne Youtube l’interview d’une famille française partie vivre au Canada avec 3 enfants, après un tour d’Europe en van), ou alors « oui mais moi je ne suis pas capable de faire ça, je n’y connais rien » (pour info, j’étais kinésithérapeute, et quand j’ai commencé à utiliser internet, je peux te dire que c’était pas gagné, j’étais vraiment pas douée et ça m’a valu plusieurs dizaines de crises de nerfs !) ou encore « oui mais moi je n’ai pas le temps » (et c’est justement POUR CETTE RAISON qu’il faut que tu le fasses !). Lève-toi plus tôt, couche-toi plus tard, arrête de passer 2 heures par jour à regarder des émissions qui ne te rendront jamais plus libre, et dédie toi à une nouvelle activité pendant un an ou deux. Ensuite, tu seras libre de regarder la télé autant que tu veux, puisque tu travailleras moins !

        Aujourd’hui, je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux ! Et franchement, c’est cool.

        Pourtant, je vois tellement d’amis autour de moi qui sont épuisés par leur boulot, psychologiquement et physiquement. Qui ont des rêves mais n’ont pas fixé de date (ce qui est la différence entre un rêve et un projet). Et c’est pour cette raison-là que je partage mon expérience avec toi aujourd’hui : je pense sincèrement que mon expérience peut aider les gens à réaliser ce à quoi ils aspirent, et je l’espère de tout mon cœur.

devenir-digital-nomade
Road trip au Canada

        Je vais donc te révéler plusieurs techniques que j’ai personnellement utilisées. Choisis celle qui correspond le mieux à ta situation et à tes besoins, chacun est différent mais tout le monde peut trouver une solution.

        La première solution, c’est le marketing de réseau.

        Je l’ai déjà évoqué sur mon blog, le marketing de réseau m’a énormément appris. Il existe plus de 10000 sociétés dans le monde, dans différents domaines. J’ai choisi celui du voyage, et c’est également ce qui m’a permis d’avoir le temps de visiter 24 pays en 2 ans. C’est un véhicule formidable pour apprendre l’entrepreneuriat en étant à la fois entouré par des personnes qui réussissent déjà, et sans avoir besoin de compétences particulières. Ce qui m’allait très bien. Il faut simplement être motivé, et avoir la volonté d’apprendre quelque chose de nouveau.

        Le marketing de réseau n’est pas un objectif en soi, c’est un véhicule qui peut te permettre de générer de l’argent, que tu peux ensuite utiliser pour investir ailleurs. Tu peux y consacrer 1 heure ou 30 heures par semaine, c’est toi qui décides, et c’est ce qui m’a beaucoup plu, car je travaillais 12 heures par jour comme kinésithérapeute à l’époque, et mon agenda variait souvent. J’ai donc développé cette activité en parallèle, et sans pression. Moins d’un an plus tard, je passais déjà à mi-temps dans mon travail, grâce au complément de salaire que je m’étais créé. Et j’ai aidé plus de 800 personnes à ce jour à développer leur activité de marketing de réseau en parallèle de leur travail.

marketing-de-reseau
Formation donnée par moi-même sur le marketing de réseau, Montpellier 2019

       

        Si tu n’es pas quelqu’un qui aime aider les autres et qui veut évoluer dans son développement personnel, je te déconseille cette activité. Mais si tu cherches à t’améliorer, vraiment, que tu veux être entouré de personnes qui ont les mêmes objectifs que toi et que tu es capable de te remettre en question suite aux conseils qu’on te donne, tu peux me contacter ici (uniquement si tu remplis ces conditions-là, merci d’avance).

        Ensuite, tu peux ouvrir une boutique en ligne. C’est ce qu’on appelle le e-commerce. C’est une excellente activité à démarrer en parallèle de ton activité, car il te suffit de créer ta boutique et ensuite de profiter de tes ventes. Une fois ta boutique mise en ligne, tu peux y consacrer quelques heures par semaine, c’est suffisant. Un de mes amis, Julien, a d’ailleurs gagné des dizaines de milliers d’euros en parallèle de son travail de conseiller en banque en CDI, tu peux retrouver son interview ici.  Mais c’est un domaine compétitif, et il faut savoir comment le développer pour que ta boutique soit réellement rentable. C’est la raison pour laquelle je me suis formée, comme Julien, car je n’avais absolument aucune connaissance dans le domaine, en plus d’être complètement novice dans le digital.

        Heureusement, il existe des formations pour les personnes vraiment incompétentes comme je l’étais au début ! Ce qui est formidable à l’ère d’internet, c’est qu’on a accès à tout depuis son ordinateur ou son téléphone. Tout le monde peut choisir de développer ses compétences et réussir dans un domaine dans lequel il n’est absolument pas éduqué à la base. Je te conseille la formation de Yomi Denzel, c’est celle que j’ai faite. Jette un œil à ses vidéos gratuites, tu te rendras rapidement compte si ça te correspond ou non.

        Si tu es salarié, tu as une chance extraordinaire pour une raison particulière : tu peux emprunter plus facilement à la banque. L’immobilier reste un des piliers de l’enrichissement les plus pérennes et les plus répandus. J’ai réalisé que l’achat d’un bien immobilier est simple, mais que l’achat d’un bien immobilier rentable, c’était plus compliqué.

        N’ayant absolument aucune connaissance dans le domaine, et personne autour de moi pour m’épauler, j’ai décidé de me former petit à petit, pour ne pas faire d’erreur. 99% des investisseurs font les mêmes bêtises lorsqu’ils achètent, et je ne voulais pas faire partie de cette statistique-là ! J’ai décidé de me former avec Christopher Wangen, qui en plus d’être très compétent dans son domaine, est également un grand voyageur, comme moi ! Je sais qu’il faut trouver des personnes meilleures que nous dans les domaines qui nous intéressent, et qu’écouter leurs conseils nous évite non seulement de perdre un temps considérable mais nous empêche également de faire un sacré paquet d’erreurs de débutant, comme ne pas savoir comment choisir ses locataires ou ne pas savoir dans quelle ville acheter, ou si l’achat est vraiment rentable.

        En plus, si chercher un bien prend un peu de temps, une fois acheté il demande en général quelques heures seulement par mois de gestion (s’il s’agit de location courte durée par exemple) voire aucune gestion du tout : on encaisse les loyers, et on délègue le reste ! Si l’immobilier t’intéresse et que tu veux accéder à 5h de conseils en immobilier avec Christopher, tu peux cliquer ici.

        Si aucun de ces domaines ne t’attire, que tu as déjà un commerce ou une idée de business et que tu as envie de le faire décoller, tu peux le monétiser grâce à Instagram ! Il existe des milliers de personnes qui vivent totalement librement grâce à Instagram aujourd’hui. Ce réseau social ne m’attirait pas particulièrement au début, déjà parce que je n’y connaissais rien, mais aussi parce que je pensais qu’il permettait uniquement aux influenceurs de s’en servir. J’avais tort.

        Récemment, une de mes amies a mis en ligne une petite boutique d’objets pour enfants faits à la main. Elle les réalise pendant ses heures de temps libre, et n’osait pas les proposer à la vente. La boutique ne décollait pas, je lui ai donc donné les conseils que j’avais appris grâce à la formation de Manon (lien gratuit pour avoir accès à une de ses conférences) Aujourd’hui, en moins de 2 mois, elle en vend toutes les semaines, simplement avec Instagram. Tu peux d’ailleurs aller jeter un œil à sa boutique ici. Tu peux donc utiliser Instagram pour booster une idée ou un business qui t’est cher !

        Bref, se former peut changer des vies, même si beaucoup de personnes n’ont pas encore ancré cette habitude dans leur mode de fonctionnement, c’est pourtant ce qui distingue les personnes libres des personnes qui souffrent dans leur mode de vie actuel.

        Simplement en utilisant ton temps libre différemment, tu peux créer des revenus complémentaires qui te permettront d’être plus libre, plus riche ou plus heureux ! Chaque petit effort, chaque jour, te rapprochera du but. L’important n’est pas de développer ton activité 50 heures par semaine, mais de t’en occuper 3 ou 4 heures par semaine en moyenne, jusqu’à atteindre ton objectif !

        Tu peux retrouver toutes ces formations dans la rubrique Formations également.

        N’hésite pas à m’envoyer un mail pour me partager ton expérience, plus on est soudés et plus on avance !

Travel Cowgirl

Viens me soutenir sur Youtube & suis mes aventures sur Instagram

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager !

Si tu as besoin de plus d'informations, n'hésite pas à m'écrire !

Tu aimeras aussi :

Publié le

14 Juin 2020
LIBERTÉ FINANCIÈRE

COMMENT SE LANCER DANS LE E-COMMERCE SANS SE PLANTER ?

Interview de Julien, E-commerçant, 100 000€ de chiffre d’affaires en 6 mois en partant de 0...

Publié le

13 Juin 2020
MOTIVATION

SI J'AVAIS SU...

Lorsque j’étais petite, je voyais l’avenir comme une grande ligne tracée. Je ne pensais qu’à la liberté, aux grands espaces, aux chevaux. Je voulais mon ranch.

Publié le

17 Juin 2020
MOTIVATION

3 ANS DEPUIS MA NAISSANCE, RÉSULTATS :

J’écris ce texte depuis un café de Montpellier. J’étais assise tranquille à planifier mon voyage au Mexique, le mois prochain. Et j’ai entendu...